09/12/2008

Joyeux noël

Joyeuses fêtes

Bientôt le jour de Noêl arrivera, un jour où nous célébrons l'anniversaire de Jésus Christ. Pour moi, si je donne des cadeaux à mes enfatns, c'est parce que c'est aussi la fête des enfants et que je les aime très fort. Une chose que je n'ai jamais voulu leur faire croire est le père noël ! Pourquoi ? Parce que ce n 'est pas lui qui mérite la joie et les mercis pour ces cadeaux, c'est plutôt nous leurs parents. Comment leur expliquer alors le père noël qu'on parle si grandiose en cette période ? Tout simplement : " C'est quelqu'un qui se déguise ! ". Preuve : ça se voit clairement quand on s'en approche ! Je ne veux pas qu'un de ces jours, mes enfants diront que leurs parents ne méritent pas leur confiance, et surtout que ce n'est pas qu'ils sont petits qu'on va en profiter. J'espère qu'ils transmettront cette valeur à mes petits-enfants et ainsi de suite.

JOYEUX NOEL

01/12/2008

Gato d'annif spécial.


Un cake facile à décorer quand on n'a pas le temps, fera écarquiller les pupilles de ses camarades de classe. Je l'ai présenté sur un plat avec des bonbons nounours ou des shamallows autour. On peut aussi enlever l'alu et le napper de chocolat avant de mettre les déco.

26/11/2008

Mon café

Une tasse de café pour vous rechauffer, miam ! Merci d'être passé. A la prochaine ! 

16/11/2008

OLA (par Y-Zit)


C'est un jeune malgache, autrefois en duo dans le groupe Tragédie, mais continue en solo maintenant.
Il chante bien ! 

03/11/2008

le lac Tritriva


Ce lac se trouve à Antsirabe, Madagascar. La légende raconte que deux amoureux Ravolahanta (la fille) et Rabeniomby (le garçon) dont les parents interdisaient leur union, se sont suicidés dans ce lac il y a longtemps. Il beau, il est bleu, il est profond, il est calme et plein de mystères. Par ex en 1975, la classe de ma cousine qui partait en excursion au bord de ce lac était témoin d'un phénomène bizarre : certains se sont mis à nager malgré les interdictions. Mais tout d'un coup, leurs têtes se sont mises à tourner de 180°, et ils ne pouvaient pas maîtriser leurs corps, certains étaient en état d'épilepsie. Coïncidence ? Je ne sais pas, mais il faut se méfier quand on vous dit : n'y touchez pas ! Personellement, il y a sûrement une version scientifique.

30/10/2008

... petite pensée

                                                                                                                                      ... par Rasoa

Tableau réèl

L'oeuvre d'un fameux peintre au naturel, les chaînes de montagnes en trois temps, c'est super !

23/10/2008

Raha soa an'i Rasoa

Rasoa anaran-gasy tsara,
Rasoa tsotra manambara,
Rasoa feno fifaliana,
Rasoa an'i Gasikara.

Raha soa ny fifandraisana,
Raha soa ny fihodirana,
Raha soa ny teny gasy,
Raha soa raha malagasy.

Raha soa ny fivavahana,
Raha soa ny fiarahana,
Raha soa ny endriko,
Raha soa ny taniko.

Raha soa ny asako,
Raha soa ny ho aviko.
Raha soa ny fisainako,
Raha soa ny fiainako.

Raha soa maro
Raha soa katsaho,
Raha soa no hita
Raha soa ho vita.

Rasoa Malagasy (23/10/08)

22/10/2008

Simplement naturel

Une vie quotidienne simple, un geste automatique qui préserve la nature. N'est-il pas judiciable d'attribuer aussi le Prix Nobel de la Paix à ces gens pour leur façon de vivre ?

26/09/2008

Mon Trésor

Aujourd’hui, je vais parler un peu de nous. Je suis une maman heureuse de trois enfants. Mais particulièrement, je suis heureuse ces derniers jours.

Au fait, ça fait plus d’un mois, que mon petit Trésor connaît l’école pour la première fois. Au début, tout est beau, tout est nouveau, des jouets partout ... c’est le pied ! Deuxième jour, vu que la première séparation était peut-être trop longue (une journée sans maman) et le repas sans la famille, ça fait bizarre. Alors, les pleurs étaient au rendez-vous chaque matin au moment de la séparation. Je ne vous dis pas ce que mon cœur endure en ces moment là, souvent je n’arrive pas à faire grand-chose le matin en y pensant, je prie ! Quand Trésor revient de l’école vers 16h, il mange beaucoup. Je pense qu’il n’a pas avalé beaucoup de choses à la cantine vu qu’il ne mange pas encore tout seul à la maison, et le style de repas est différent.

Au bout de 3 semaines, Trésor prend la cuillère tout seul à table à la maison ! Oh, la SURPRISE … IL A FINI !!!! Hummm, maman est contente ! Mais n’empêche qu’il pleure toujours devant la porte de la classe chaque matin.

Et ainsi de suite pendant un mois et 10 jours.

Mais il y a deux jours de ça, un bon matin en se réveillant, il avait la pêche ! Il pétille de joie dans toute la maison. Il a bien dormi ? Sûrement ! « Maman, on va où ? » la question habituelle, « … à l’école, mon chéri ». Deuxième surprise : en arrivant à l’école, il dit bonjour à maîtresse, me demande un bisou comme d’habitude sans pleurer et … s’en va doucement !!!! ALLELUIA, pas de pleur !!! Et ce matin, tout se passe comme hier ! OUF, je respiiiiiire ! Ca y est, Trésor est dans le bain !

Trésor n’a que 2 ans et demi, et n’empêche qu’il fait toujours pipi au lit de temps en temps pendant la sieste à l’école.

Je pense que les mamans ont toutes les mêmes soucis pour leurs enfants. C’est dur d’être maman, mais quand nos efforts donnent du fruit, c’est notre plus grand plaisir. Une maman, restera toujours une maman, qui ressent ce que ressent son enfant, qui fait du bien à son enfant, et apporte ce que son enfant a besoin. En fait, je définis les mamans comme ça. Et petit Trésor deviendra grand.

08/09/2008

Mes nems

Ce soir, j'ai eu un coup de faim ! J'ai préparé des nems, comme je les aime ! On en mangeait souvent quand on était dans le pays. C'est très bon avec des salades, en plus ce n'est pas lourd car les ingrédients sont des légumes avec juste un peu de viande. Et puis j'ai terminé par une orange. Voilà la photo de ce soir, je vous invite ?  

05/09/2008

Photos anciennes


En bas : c'est une vieille photo faite avec un crayon de bois, par E Ralambo. Tiré du livre " Hanitra nentin-drazana " (Antoine de Padoue Raharizafy).  Ce livre a été édité en 1939 (traduction en malgache pour ce qui connaît : Tsinana alahamadin'ny taona 1939). Il parle de la sagese, de la mentalité et la langue malgaches de l'époque qui étaient entrain de se métamorphoser par la venue des étrangers dans l'île. J'avoue qu'il y a des  mots qu'on n'utilise plus et que je ne comprend pas. En haut : la blague, je n'imagine pas que les malgaches de cette époque étaient déjà plein d'humour,  pourtant c'est bien marrant ! "Regardez ma tête, j'ai demandé au coiffeur de me faire la coupe  de papa !" LOL